Quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir votre assurance emprunteur ?

Quatre-vingt dix-sept pour cent des personnes ayant un projet immobilier se tourne vers leurs banques pour effectuer un prêt. Ces prestataires financiers, dans le but de se protéger, exigent alors une assurance de prêt, également appelé assurance emprunteur. Utilisé en cas d’éventuel défaut de remboursement de leur client, il est donc nécessaire de bien choisir le contrat.

Vous êtes en quête d’une assurance emprunteur ? Voici les critères à prendre en considération : garanties, exclusions de garantie, mode d’indemnisation et quotité.

A voir aussi : Tout savoir sur les taux d'intérêt pour les prêts auto

Les garanties proposées pour l’assurance emprunteur

Les garanties sont les premiers critères à prendre en compte pour choisir une assurance de crédit immobilier. Au nombre de ces garanties, on distingue des garanties indispensables et les garanties optionnelles.

La PTIA (Perte Totale et Irréversibles d’Autonomie), le décès et l’invalidité sont les garanties les plus importantes qu’un assureur doit vous proposer pour votre assurance emprunteur. Ce sont ces garanties indispensables que les banques exigent, afin que la délégation d’assurance soit acceptée.

A lire aussi : Comment obtenir son prêt personnel ?

L’assureur peut aussi vous proposer d’autres garanties optionnelles, qui bien entendu, auront une incidence sur le coût total de votre assurance. Bien qu’il s’agisse d’une option, les garanties ITT (Incapacité Temporaire de Travail ) et perte d’emploi sont très importantes. Pour un prêt immobilier, ce sont les garanties les plus utilisées par les assurés, car ces déconvenues sont relativement fréquentes.

Les exclusions de garantie émises par l’assureur

En assurance, s’il y a des garanties, il y a également des exclusions de garanties (événements non pris en charge par l’assureur). Pour choisir l’assurance emprunteur qui correspond le mieux à votre situation, il est important que d’étudier convenablement les exclusions de garanties qui figurent dans le contrat à signer.

Quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir votre assurance emprunteur

Les exclusions de garantie peuvent prendre en compte les problèmes dorsaux, les sports ou autres activités à risque, la dépression ou encore les voyages à l’étranger. Leur mention dépend de chaque compagnie d’assurance. Il y a donc tout intérêt à bien étudier les termes du contrat.

La modalité d’indemnisation et le délai de carence

Les contrats d’assurance emprunteur prévoient un mode d’indemnisation des assurés. Cela peut être forfaitaire ou indemnitaire. L’indemnisation forfaitaire prône un remboursement de la totalité de l’échéance (ou en partie selon le pourcentage de couverture choisi) même si les revenus sont perdus.

Quant au mode d’indemnisation indemnitaire, il réduit la prise en charge de l’assuré à la différence entre les indemnités journalières versées par votre organisme social et votre salaire habituel. Il convient donc de bien lire le contrat d’assurance emprunteur afin d’être sûr de signer pour une indemnisation forfaitaire, qui est sans aucun doute la formule d’indemnisation la plus sécurisante pour vous et votre banque.

La tâche qui va suivre est celle de l’analyse du délai de carence. Celui-ci correspond au temps d’attente avant que l’assureur ne paie l’indemnisation. Selon les conditions du contrat et selon la compagnie en question, ce délai peut varier de 1 à 12 mois selon les conditions liées au contrat.

La quotité de l’assurance emprunteur

La quotité est également un critère important à prendre en considération pour choisir la bonne assurance emprunteur. Elle représente la proportion de capital garanti de l’assuré. Plus explicitement, c’est le niveau de protection de chaque souscripteur exprimé par pourcentage du montant du crédit immobilier. Elle varie de 1 à 100 % par assuré selon la structure. Tout dépend de l’accord conclu avec le prêteur.