Que faire des vieilles plaques de fibrociment en amiante ?

Que faire des vieilles plaques de fibrociment en amiante ?

L’amiante-ciment a été progressivement interdit depuis les années septante et définitivement en 1998. A cause du degré de dangerosité de l’amiante, il n’est pas possible de s’en débarrasser dans une déchèterie ordinaire. Le lien entre l’amiante et de nombreux cancers a été prouvé.

Il faut donc poser le diagnostic et, surtout, prendre ses précautions avant de l’enlever et le jeter.

Autorisée jusqu’en 1997, l’amiante a été associée au ciment pour assurer l’isolation de nos maisons. Il est également possible de procéder au confinement desdites plaques avec un bitume élastomère. On distingue l’amiante friable (libre) et l’amiante non friable (lié).

Pour cela, il est vivement recommandé pour votre santé de faire appel à une entreprise agréée. – – – – – – – – – – – –
 . Ces objets sont susceptibles de libérer des fibres d’amiante à force d’être manipulés, frottés et pliés. Aujourd’hui, il est impératif de se débarrasser de ces éléments hautement toxiques, mais comment.

Pour des travaux plus exposés, il est préférable de prendre un masque complet (qui recouvre tout le visage) muni de filtres FFP3, voire un masque avec ventilation forcée ;. écoconso asbl encourage
des choix de consommation
et des comportements respectueux
de l’environnement et de la santé.

Parfois, celle-ci n’est indiquée que sur l’emballage. Des entreprises de collecte sont à votre disposition. Nombreux sont encore les bâtiments datant d’avant 1990 équipés de toit en plaques de fibrociment en amiante. Il arrive que vous ayez à entreposer les plaques déposées chez vous le temps de trouver une déchèterie spécialisée. Dans ce cas, il faut prendre toutes les précautions pour éviter que l’amiante ne se répande. Informez-vous auprès de votre commune pour connaitre toutes formalités à effectuer Cette procédure permet de recenser tous les produits désinfectés.

Le risque de santé est minime tant que les matériaux restent intacts. Si on trouve de l’amiante, il faut prendre ses précautions avant de l’enlever et le jeter. Autrefois généralisées, les plaques de fibrociment en amiante constituent dorénavant un danger certain pour la santé publique.

Prévoyez une distance de sécurité entre le lieu d’entrepôt et les habitations. Autant que possible, évitez les espaces trop ouverts qui permettraient au vent d’emporter les microparticules. Ces déchets doivent toujours être évacués via un collecteur agréé :. E-mail. On peut les déposer dans certains parcs à conteneurs ou déchetteries.

Vous devez respecter toutes les démarches administratives avant de réaliser quelques travaux que ce soient.

Si un doute persiste, on peut envoyer des échantillons de matériaux pour analyse à un laboratoire agréé. L’amiante libre est très dangereux pour la santé.

Tri des déchets : où peut-on jeter quoi ?

Il est strictement interdit de procéder vous-même au désamiantage. Il faut en général se procurer des sacs spéciaux et la quantité est limitée (souvent 3 m³/an). Recevoir une notification par e-mail lorsqu’une réponse est postée. Comme son nom l’indique, l’amiante lié est physiquement lié à un autre matériau, souvent du ciment ou de la colle.

On peut le trouver dans l’isolation des conduites de chauffage ou de cheminée, des plaques de sous-toiture, plaques murales de greniers, plaques ignifuges dans les chaudières et les feux ouverts, revêtements de toitures plates. Multifonctionnel et bon marché, l’amiante était très souvent utilisé dans la construction comme isolant thermique et acoustique. L’amiante est encore présent dans de nombreuses maisons, écoles, immeubles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle seul un professionnel agrémenté peut intervenir. Abonnez-vous à notre newsletter. Cela étant dit, les masques jetables FFP3 ou les demi-masques munis de filtres FFP3 ne sont souvent valables que pour des travaux où l’exposition à l’amiante est faible (déplacement de plaques en amiante-ciment. Par contre, si des travaux de rénovation ou démolition sont susceptibles d’abîmer des produits amiantés, il faut les retirer au préalable. Pour éviter de respirer les fibres pendant la manipulation de l’amiante-ciment, il faut prendre plusieurs précautions dont les principales sont :. Il est conseillé de le retirer, en particulier s’il est endommagé, apparent (non protégé) et/ou se trouve dans un endroit où il risque d’être abîmé (par exemple en cas de passage ou de travaux).

enfermer les déchets dans les sacs réglementaires ;.

Et pourtant, nous sommes encore nombreux à disposer d’éléments et matériaux contenant de l’amiante. nettoyer à l’eau ensuite (pas d’aspirateur. Attention à respecter les précautions indiquées pour le prélèvement et l’envoi.

pour démousser une toiture). La seule solution est de vous en débarrasser le plus sainement possible, avec l’intervention de professionnels. Disposez les plaques de façon groupée et recouvrez-les d’une bâche suffisamment épaisse. Tous les déchets d’amiante sont des déchets dangereux et doivent être traités en tant que tels.

) ;. Ces manipulations sans précautions sont susceptibles de dégager d’importantes quantités de poussières d’amiante qui peuvent intoxiquer le bricoleur et son entourage.

Leur vente est déjà strictement interdite. La seule évocation du terme amiante peut faire peur.

D’ici quelques années, les pouvoirs publics prévoient l’élimination totale des plaques de fibrociment en amiante. Dans le matériel électroménager, on retrouvait jusqu’il y a quelques années encore, des cartons d’amiante comme isolants thermiques et électriques (grille-pain, sèche-cheveux. L’amiante n’est dangereux que si ses fibres sont libérées dans l’air. jeter les vêtements et gants utilisés (avec les déchets d’amiante) ;.

Une fois déposées, vous devez acheminer les plaques vers un site spécialisé pour leur traitement. se protéger avec un masque adéquat (de type FFP3) et des gants. Où acheter. On veille donc à ne pas les casser, les scier, les poncer, les raboter ou les laver avec un nettoyer à haute pression (par ex. a aidé 3289 internautes ce mois-ci.

démonter les pièces une à une, ne pas les abîmer et utiliser uniquement des outils manuels ;. Le coût de cette dernière opération est moins important qu’un changement total, à condition que l’état de votre toit le permette.

Quels sont les dangers de l'amiante ?

On risque de tomber sur de l’amiante à l’occasion de travaux de rénovation ou de démolition. Une fois étalé sur les plaques, le produit va emprisonner toute l’amiante. On peut donc les laisser en place s’ils sont en bon état.

On peut le faire soi-même, moyennant certaines précautions. Il n’est pas obligatoire de retirer l’amiante chez soi. On le trouve sous forme de plaque ondulée, ardoises de toiture et de façade, plaques de sous-toiture, panneaux muraux, gouttières et conduits d’évacuation, imitations de marbre, appuis de fenêtres, jardinières. Tweets de @ecoconso. L’amiante est dangereux pour la santé.

Pas question de les mettre simplement à la poubelle, de les mélanger aux autres déchets de rénovation ou de les enterrer. En Wallonie, la collecte des déchets est assurée par les intercommunales :.

bien se laver après les travaux (surtout les cheveux, la barbe. Elle ne présentent pas de danger pour la santé, à condition de ne pas les abîmer. Elle est responsable de nombreuses pathologies dont le cancer. Dans l’amiante-ciment, les fibres d’amiante sont moins nombreuses (par exemple 10% pour les plaques Eternit) et elle sont fortement liées. Il n’existe aucune solution autre que l’appel à un professionnel régi par le décret n° 2012-639 du 4 mai 2012 pour réaliser ces opérations, même si vous effectuez un simple confinement.

Code de sécurité à copier/coller : epzvWy. À Bruxelles, quelques centres de collecte sont habilités à accepter les déchets d’amiante.

Infos et adresses auprès de Bruxelles-Environnement : 02 775 75 75.

Peut-on prévenir le cancer grâce à l’éco-consommation ?

Attention : un masque jetable est souvent difficile à ajuster (étanchéité délicate à obtenir). Tout cela a évidemment un coût, rendant ainsi le désamiantage relativement cher. Prénom ou pseudo. Dans le cas de l’amiante-ciment et pour de petites quantités, il est possible de procéder soi-même aux travaux d’enlèvement.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!