Que faire des vieilles plaques de fibrociment en amiante ?

Avec plus de 600 évacuations en 2019, nous avons maintenant une parfaite connaissance de la gestion de l’amiante dite liée qui est massivement représentée par des plaques ou colonnes de fibro. La maîtrise de l’élimination et du traitement de ce type de déchets connaît maintenant un cycle optimisé qui nous permet d’offrir des prix adaptés aux particuliers et aux professionnels qui nous contactent sur ce sujet.

Plaques de fibres de ciment, de quoi parlons-nous ?

Principalement produit par le groupe Eternit, l’amiante-ciment ou fibre-ciment est composé de fibres d’amiante collées dans du ciment. Aujourd’hui, ce matériau se trouve régulièrement dans des tôles ondulées, des tuyaux ou des colonnes (cheminée et eau) et dans des usages ornementaux (notamment sous forme de pots de fleurs) et bien que ce produit soit interdit en France depuis 1996, de nombreux bâtiments en contiennent encore une manière significative.

Lire également : Quand la reprise des croisières ?

Élimination de la fibre de ciment, comment cela fonctionne-t-il ?

Nos recommandations sont maintenant très fructueuses et liées à une expérience riche et diversifiée. Nous ne parlerons pas ici (encore) des projets hors norme sur lesquels nous avons décliné nos interventions, mais plus des enlèvements respectueux des règles de la profession et du personnel dévoué.

Règle 1 : l’amiante (fibrociment)doit être démantelé , permettant ainsi notre intervention. Autrement dit, il doit être stocké dans un endroit sec (en fait, au contact de l’eau, des plaques de fibre-ciment ou des carreaux peuvent être décomposés, il n’est pas rare de trouver des fibres d’amiante dans l’eau du robinet). Cet emplacement doit être accessible à nos intervenants et ne présenter aucun risque de manipulation requise .

A lire en complément : Quel four choisir pour boulangerie ?

Règle 2 : en fonction de la nature de l’amiante, de sa forme, de sa quantité et de son emplacement géographique, nous mettrons en commun toutes nos parties prenantes afin de réunir :

  • L’ émission administrative nécessaire, obligatoire avant la collecte de fibre-ciment
  • Choix des transporteurs partenaires
  • Le choix des points de vente spécialisés (déchets d’amiante « spéciaux »)
  • Conteneurs nécessaires et juridiquement obligatoires allant de simples sacs en gravats « amiante » à décharge de 15 m3 dédiés .

Règle 3 : Après avoir convenu du jour (et de l’heure) de l’intervention, nos partenaires arrivent pour prendre tous les déchets d’amiante et les emballer dans des sacs appropriés , y compris l’acronyme « a » pour l’amiante et placer les joints une fois que le sac ou le sac est considéré comme complet.

Règle 4 : Une fois entièrement collectée, conditionnée, l’intervention sur le fibre-ciment se termine par le transport de l’ensemble vers la maison de déchets spécialisée qui a été préalablement contactée car, encore une fois, un rendez-vous de contrôle est obligatoire.

Prix et tarifs pour évacuer ses plaques de fibre-ciment.

Dans la jungle de l’amiante et du fibre-ciment , tous les prix s’unissent, selon notre expérience, du simple au centuple. Un Le célèbre reportage télévisé diffusé en janvier 2019 a montré que certains fournisseurs parviennent à « s’entendre » avec le client tandis que d’autres, à l’extrême opposé, menacent les pires risques, annonçant ainsi un prix presque indécent.

Notre politique de tarification comprend les éléments suivants :

  • Contrôle administratif du dossier  : toutes les opérations d’amiante sont strictement surveillées avec les émissions et la surveillance de déchets par un document appelé BSDA pour la surveillance des déchets d’amiante
  • Emballage : selon le poids et le volume de votre fibre-ciment, nous devrons nécessairement adapter le (s) conteneur (s) selon les règles de la profession (un simple sac poubelle ne suffit pas !)
  • adapté Transport  : les règles de transport sont spécifiques à ce que vous transportez. Un transporteur de fruits et légumes n’est pas autorisé à transporter 500 litres d’alcool par exemple ! Il en va de même pour les déchets et, à titre indicatif, tout transport professionnel de déchets, d’amiante ou non, au-delà de 500 kg, doit être déclaré dans la préfecture…
  • Traitement  : bien sûr, sachant que nous ne travaillons qu’avec des installations professionnelles appropriées d’élimination des déchets, tous ont un barème tarifaire spécifique tout en sachant que nous avons considérablement évolué vers le bas en raison des volumes que nous gérons !

En rétiqu, avec un peu d’organisation et de méthodologie, nous maîtrisons ce sujet aujourd’hui… comme beaucoup d’autres, grâce également à la forte implication de tous nos partenaires qui souhaitent, comme nous, rendre notre territoire plus propre.