Embrayage à bout de course, un danger à ne pas prendre à la légère

En règle générale et selon la motorisation de votre véhicule, la durée de vie d’une voiture est donnée pour une douzaine d’années ou encore 40 0000 km. Tout au long de sa vie, votre véhicule se doit d’être entretenu correctement par un mécanicien confirmé si vous voulez en tirer le meilleur parti et en profiter le plus longtemps possible. Parmi les pièces d’usure que vous êtes amené à changer, nous retrouvons le système d’embrayage. Dans cet article, nous allons étudier de manière approfondie les tarifs appliqués par les garagistes. Enfin, nous verrons quels sont les signes qui prouvent que votre embrayage est bon à changer. 

À partir de quel tarif est-il envisageable de changer un système d’embrayage

Il est difficile de répondre à une telle question tant les tarifs sont variables d’une marque à l’autre. Cependant, quelques critères sont à prendre en considération afin de mieux comprendre. En effet, le prix du changement d’embrayage varie selon la provenance des pièces détachées notamment. Vous devez garder à l’esprit qu’en optant pour un véhicule étranger, il est plus difficile de vous fournir en pièces détachées en France. Par conséquent, lorsque vous voulez faire réparer votre véhicule, le garagiste doit faire importer la pièce à changer. C’est l’une des raisons pour lesquelles certains embrayages sont plus chers que d’autres. En règle générale, si vous disposez d’un véhicule français et qu’il n’est pas trop puissant, le prix du changement d’embrayage démarre autour des 350 €. Gardez à l’esprit que ce type d’intervention est encadré par le constructeur et que c’est lui qui détermine le temps à y consacrer. 

Lire également : Les années 90 ne meurent jamais

La facture de votre embrayage passée au crible

Un des paramètres à prendre en contre est celui de la puissance du moteur. Le plus ce dernier se veut performant, de plus le système d’embrayage sera renforcé. Cela se ressent forcément sur la facture… De même, comme nous l’avons souligné dans le paragraphe précédent, le constructeur détermine lui-même le temps qu’il doit passer à changer la pièce défectueuse. C’est ce qui déterminera le montant de la main-d’œuvre. En règle générale, lorsqu’on change un système d’embrayage, on change aussi la butée d’embrayage et dans certains cas le câble. Voici donc d’autres postes de dépenses qui alourdissent la facture globale. 

A lire en complément : Investir dans les pièces de 2 euros rares : le guide complet

Les signes qui prouvent que votre embrayage est bon à changer

Bien entendu, vous n’êtes pas forcément un mécanicien dans l’âme et il n’est pas forcément évident pour vous de reconnaître les signes prouvant qu’il est temps de changer votre embrayage. Nous allons donc vous aider à y voir plus clair. Lorsque vous passez vos vitesses, si vous vous apercevez qu’à l’accélération le moteur a tendance à patiner, il y a de fortes chances que votre système d’embrayage commence à montrer des signes de fatigue. D’autres cas font mention d’embrayage qui broute au moment de démarrer en première vitesse. Là aussi, il s’agit d’un symptôme qui doit vous alerter. Enfin, lorsque l’embrayage est vraiment à bout de course, les vitesses ne passent plus ou alors, elles craquent. Dans cette situation, il est tout à fait inutile d’insister. Rendez-vous directement chez votre garagiste.