Les astuces pour se séparer d’un véhicule en panne

Que faire d’un véhicule hors d’usage ? Si spontanément, les réponses vont se diriger vers la casse automobile, les choses sont en pratique assez différentes du cliché de la voiture abandonnée sur le coin de la route. Entre les formalités administratives à remplir et le bon prestataire à trouver, il est obligatoire de s’armer de patience pour faire enlever son épave automobile. Focus sur les astuces à appliquer si vous souhaitez vous séparer définitivement d’un véhicule cassé.

Contacter un épaviste

Si cela peut paraitre évident, il est toujours préférable de le préciser d’entrée de jeu. La meilleure solution sur le marché pour se séparer d’un véhicule hors d’usage est de contacter un professionnel du secteur : un épaviste. Habilité à traiter ce type de demandes, l’épaviste agit dans un but écologique car une épave automobile est potentiellement nocive pour l’environnement. Disponibles dans plusieurs régions de France, ces experts ont les outils adaptés pour venir chercher sur place tout type de véhicule endommagé. Outre la possibilité de se débarrasser d’un encombrant, il faut savoir qu’une épave automobile peut vous rapporter de l’argent…

A découvrir également : Quel est le prix d'un permis de conduire voiture - Secrets d'Hommes

Même hors d’usage, l’épave a un prix

Malgré les idées reçues, une épave automobile a une valeur donc par conséquent un prix. En fonction de l’état général du véhicule, le prix peut grimper d’une centaine d’euros à plus de 1000 euros selon les modèles. En vous munissant de la carte grise de l’épave et de vos papiers d’identité, vous pouvez contacter un épaviste pour qu’il puisse estimer financièrement la reprise d’une épave automobile ou l’enlèvement simple. Gardez en tète qu’il est important de passer par un professionnel reconnu avec de bonnes références afin d’éviter toute mauvaise surprise finale. Enfin, certains épavistes proposent une traçabilité du véhicule sur sa fin de vie étape par étape. L’occasion de réellement savoir ce que devient définitivement votre épave automobile. Quand on connait les difficultés financières de certains français en 2019, ce genre de bon plan peut intéresser plus d’un foyer dans l’Hexagone…

Faire appel à un dépanneur pour éviter les frais de remorquage

Lorsqu’un véhicule est en panne, il peut être tentant de faire appel à un service de remorquage pour s’en débarrasser. Cette solution peut parfois s’avérer coûteuse et peu avantageuse financièrement. Une alternative possible est de faire appel à un dépanneur. Ce professionnel se rendra sur place pour tenter de réparer votre voiture directement sur le lieu de la panne.

Lire également : Crédit auto occasion : comment obtenir la meilleure offre

Cette option présente plusieurs avantages économiques indéniables. Vous éviterez les coûts liés au remorquage et au stockage du véhicule chez l’épaviste ou dans une casse automobile spécialisée. Le prix des réparations effectuées sera généralement moins cher que celui d’une prise en charge complète par un garagiste professionnel.

Mais attention cependant, cette méthode ne fonctionnera pas toujours selon les types de pannes rencontrées et l’état général du véhicule ; il faudra donc évaluer si cela reste judicieux ou non en fonction des éléments fournis par le technicien intervenant sur la voiture. Il conviendra aussi d’estimer avec précision les frais potentiels encourus lors des interventions.

Contacter un garagiste expérimenté sera probablement bénéfique afin qu’il puisse établir dès le départ un diagnostic complet et réaliser toutes les vérifications nécessaires pour fixer le montant exact que devrait représenter la facture finale avant de se lancer dans cette option, pour éviter toute mauvaise surprise. En agissant ainsi, vous serez en mesure de prendre la meilleure décision pour votre situation personnelle et financière concernant le sort à réserver à votre véhicule.

Les démarches administratives à effectuer pour se débarrasser d’une épave

Se débarrasser d’une épave de voiture est une démarche qui peut sembler fastidieuse, mais elle doit être effectuée dans les règles pour éviter tout problème ultérieur avec la police ou l’administration fiscale. Il existe plusieurs étapes à suivre afin de s’en défaire correctement.

La première chose à faire est de contacter un centre VHU, un établissement agréé spécialisé dans le traitement des véhicules hors d’usage. Ce centre se chargera du retrait du véhicule de votre propriété et procèdera au recyclage des pièces encore fonctionnelles ainsi qu’à la destruction complète de la carcasse.

Pour cela, il faudra leur fournir certains documents administratifs obligatoires, tels que la carte grise du véhicule (à découper en deux et barrer), une attestation certifiant que vous n’êtes plus en possession du véhicule (cerfa N° 15776*) ainsi qu’un justificatif d’identité valide.

Il faut aussi savoir que certains cas particuliers existent. Si le titulaire actuel ne possède pas ces documents liés au bien-fonds, il devra alors présenter une preuve attestant ses droits sur ce dernier : copie authentique notariée ou judiciaire, par exemple. Les personnes qui souhaitent vendre leur automobile destinée à la casse doivent informer le centre avant toute intervention afin que celui-ci puisse assurer sa récupération dans les meilleurs délais possibles.

Une fois toutes ces formalités remplies correctement auprès des professionnels concernés, vous recevrez alors un certificat de destruction du véhicule, qui vous permettra d’attester que la dépollution et le traitement des déchets ont bien été réalisés en bonne et due forme. Il faut savoir qu’en cas de non-respect des dispositions légales concernant l’élimination des épaves automobiles, vous pourriez être passible d’une amende ainsi que d’un retrait temporaire ou définitif de votre permis de conduire.