Comment choisir une formation dans cette école de la transition écologique ?

Au fil des années, l’on peut constater que de nombreux étudiants choisissent de se former dans les métiers de la transition écologique. Les principaux objectifs des cours proposés sont, d’une part, de connaître les conséquences que la transition écologique aura sur les différents secteurs productifs, sur les territoires qui souffrent le plus du dépeuplement et sur les groupes de travailleurs les plus vulnérables.

Et, d’autre part, de mettre en évidence les mesures d’atténuation ou d’adaptation au changement climatique. Alors, comment choisir une formation dans cette école de la transition écologique ?

A lire également : Comment choisir un coffre-fort ?

Choisir une formation à l’école des nouveaux métiers de la transition écologique

Nous savons tous que la question de la transition écologique est nourrie par les nouvelles générations. En effet, l’idée est de promouvoir la transition écologique dans le but d’intégrer les enjeux dans les programmes, la mobilisation des outils et des acteurs autour de ces questions.

Pour en savoir plus, l’Institut Supérieur de l’Environnement propose de nombreuses formations dans le domaine de l’environnement et la transition écologique du Bac+2 au Bac+5 en alternance, blended learning, executive et en initial.

Lire également : Comment gagner de l'argent facilement en 2018 ?

Le but d’une formation en transition écologique est de prendre en compte les changements dans différentes sphères : de la sphère politique à la sphère sociale. Ces techniques couvrent différentes activités, par exemple l’utilisation des ressources naturelles, la mise en œuvre de paramètres et de plans climatiques, le soutien économique aux énergies renouvelables, les propositions visant à encourager l’utilisation des transports publics, etc.

Comment choisir une formation dans cette école de la transition écologique ?

Cette transition nécessitera d’ailleurs une approche pluridisciplinaire. Car l’une des erreurs actuelles de la pédagogie, notamment dans l’enseignement supérieur, est de conclure que seuls les climatologues peuvent parler de la question climatique. Or, il n’en est rien. Ce sujet englobe l’ensemble de notre mode de vie : des transports aux loisirs en passant par l’énergie et l’architecture.

Les formations disponibles

Ceux qui souhaitent s’engager dans la transition écologique, il existe différentes formations plus ou moins longues qui permettent de voir quels comportements adopter pour réduire, entre autres, l’émission de dioxyde de carbone. Une démarche d’autant plus intéressante que certaines législations et organismes offrent des aides financières ou des crédits d’impôts.

Par exemple, l’ISE propose :

  • Un Bachelor dans l’Environnement en initial, il y a aussi un Bachelor 3 chargé d’affaires Environnement, écologie, biodiversité et gestion des espaces naturels.
  • Un BTSA gestion et protection de la nature.
  • L’executive education 100% online et en blended learning.
  • Mastère dans l’environnement avec des filières comme l’ingénierie et le droit de l’environnement, santé, sécurité et environnement, économie environnementale, sociale et solidaire, l’immobilier durable et performance énergétique, transition écologique et RSE, finance durable, biodiversité et génie écologique, management du luxe et RSE.

Il existe également des formations à distance, 100% online notamment la mise en place d’une démarche RSE et la gestion d’une ICPE.

En définitive, les formations sur la transition écologique visent à atteindre un modèle de développement durable à travers un processus de progrès et de transformation sociale. Cela sert donc de base à la réalisation d’une transformation énergétique qui permet d’atténuer les effets du changement climatique et en même temps, contribue à la conservation des écosystèmes, au développement rural et à la gestion des déchets.