Comment réussir le choix de son imprimante 3D ?

Si par le passé, vous n’avez jamais procédé à l’achat d’une imprimante 3D et que vous aspirez à vous en procurer une, sachez que cela pourrait s’avérer être une difficile entreprise. La raison en est que le marché de cette dernière est relativement nouveau et plus, elle ne bénéficie pas d’une grande popularité auprès des professionnels et des particuliers. Elle est donc très peu connue.

Cependant, le choix de votre imprimante 3D pourrait être une réussite si vous prenez en considération certains critères. Il vous faut les connaître et les intégrer à la définition de vos besoins. C’est principalement la raison d’être du présent article.

A voir aussi : Comment installer cartouche encre ?

La vitesse d’impression

Évaluée en « mm/seconde », la vitesse d’impression est un critère qu’il ne faut pas du tout perdre de vue. Cette vitesse de l’imprimante 3d  est dans la plupart des cas dépendante de la conception des machines, mais également de la qualité d’impression voulue.

Comprenez mieux par vous-même à travers l’illustration suivante. Lorsque vous devez réaliser l’impression d’un objet avec une précision calibrée sur 100 microns, soyez sûrs et certains que cela prendra plus de temps qu’une impression de précision de 300 microns. D’ailleurs, le temps d’impression est multiplié par trois quand vous devez passer d’une précision de 300 à 100 microns.

A voir aussi : Qu'est-ce que 2 Go ?

De manière générale, les vitesses d’impression des imprimantes 3D sont indiquées par les fabricants. Cependant, notez que ces indications sont là juste à titre informatif. Il est bien possible d’extrapoler les vitesses indiquées. Dans ce contexte, la qualité et le succès de votre impression prendront un coup. Sachez donc faire un choix conséquent.

La précision d’impression

La précision de l’imprimante 3D est une caractéristique qui regorge essentiellement deux notions : l’épaisseur des couches de filament qui sera déposée (précision verticale) et la précision du positionnement des axes X et Y (précision horizontale). La grande qualité d’impression est engendrée par une grande finesse. Ceci a le don de rendre plus lisse votre impression.


Vous pourriez donc imprimer les moindres détails de vos créations. L’intervalle moyen d’épaisseur de couche maximale des imprimantes 3D à usage personnel est compris entre 50 et 100 microns. Il est même possible d’acquérir des imprimantes 3D avec une précision allant jusqu’à 20 microns.

Le volume d’impression

Le volume d’impression d’une imprimante 3D est un critère se rapportant aux différents modèles existants d’imprimantes. Entendez par volume la taille ou dimension maximale de la pièce qui fera l’objet d’impression. Il est également composé de la largeur, de la longueur et de la hauteur de l’objet à imprimer.

Il faut nécessairement donc que l’imprimante sur laquelle se portera votre choix soit en mesure de contenir la pièce dont il est question. Il existe de petites imprimantes 3D de bureau qui ont une capacité dimensionnelle de 120 X 120 X 180mm. C’est le plus petit modèle qui soit. Les grands modèles (imprimantes 3D industrielles) sont conçus pour les objets de 580 X 600 X 700 mn.

Qu’elles soient grandes ou petites, les imprimantes 3D vous garantissent au minimum un volume allant de 200 à 300 mm3. Le choix de votre imprimante 3D se fera alors en fonction des objets à imprimer.