Comment se faire financer un bilan de compétences par le Fongecif ?

Vous avez besoin de faire le point de manière professionnelle ? Aujourd’hui, je vous parle du financement de l’évaluation des compétences et cela peut littéralement changer votre vie.

Pour savoir comment fonctionne l’évaluation des compétences, dites ce qui suit :

Lire également : Comment recharger une puff (pod) sans chargeur ?

L’évaluation des compétences : comment cela fonctionne-t-il ?

L’expérience vous tente, vous vous sentez bien car vous avez besoin d’un coup de pouce, d’un réel soutien pour progresser plus clairement dans votre vie professionnelle.

A découvrir également : Où sont les femmes célibataires ?

Mais une évaluation des compétences peut être coûteuse et vous faire hésiter.

Tu n’es pas le seul ! Nous avons encore trop de mal à parier sur soi, trop souvent j’entends des phrases comme « Je ne peux pas dépenser autant quand je ne sais même pas où je vais ! ». Eh bien, je réponds à deux choses :

    1. OUI ! Vous pouvez dépenser cet argent pour investir en vous  ! Tu en vaux la peine ! C’est un investissement rentable, qui vous permettra d’avancer vers un projet plus clair et construit. Il portera ses fruits et possède un potentiel fou, tant professionnel que personnel !
    2. Et dans tous les cas, il existe plusieurs mécanismes de financement précisément pour vous aider à couvrir le coût de votre évaluation des compétences.

Financement pour l’évaluation des compétences par votre CPF

Dans votre compte de formation personnel, vous accumulez des droits de formation (en euros) d’une année à l’autre, tant que vous exercez une activité professionnelle.

Il s’agit de la nouvelle version du DIF depuis 2015 et a été encore améliorée en 2019.

« À partir de 2020 sous les droits de 2019, pour le travail à temps partiel ou plus (tout au long de l’année), votre compte sera financé jusqu’à concurrence de 500€ par an dans la limite d’un plafond total de 5 000€ », annonce officiellement le site web.

Jusqu’alors, le CPF n’était lié qu’aux activités salariées. Cette année, les indépendants verront dans leur CPF les droits acquis pour leur activité en 2018 et 2019.

La mobilisation du CPF est très simple et se fait en quelques minutes sur la plateforme en ligne. Il faut le faire avec le corps en même temps.

! ! Attention !

  • Les fonctionnaires ont un CPF légèrement différent qui est toujours calculé en heures. Ils devront s’adresser à leur service des ressources humaines pour obtenir du financement pour une évaluation des compétences.
  • DIF acheté jusqu’en décembre 2014 n’est pas automatiquement mis à jour sur la nouvelle plateforme du CPF. N’oubliez pas de le faire manuellement avant décembre 2020 pour ne pas le perdre. Le

Si vous n’avez pas accumulé suffisamment de CPF ou si vous l’avez déjà utilisé, vérifiez si un autre appareil peut financer votre évaluation de compétences.

Financement de l’évaluation des compétences par le Centre pour l’emploi

Les demandeurs d’emploi et, dans certains cas, les employés toujours inscrits auprès de Pôle Emploi ont la possibilité de demander un financement pour l’évaluation de leurs compétences dans le cadre de l’Aide individuelle à la formation (IDA).

Le FIA peut financer intégralement son évaluation des compétences ou intervenir en plus d’un autre mécanisme de financement qui serait partiel. Le meilleur exemple est celui d’un CPF qui n’est pas suffisant, auquel cas la demande de supplément de FIA sera également faite directement sur la plateforme CPF.

Le processus se fait avec le conseiller de votre centre d’emploi sur une plateforme dédiée (Kairos). Le guide que vous avez choisi pour l’évaluation de vos compétences présente un devis en ligne et l’accepte simultanément dans votre espace personnel afin qu’il puisse être envoyé à votre conseiller.

Contactez votre conseiller immédiatement après avoir soumis votre candidature en ligne. Donnez-lui le plus d’informations possible pour mettre en avant votre projet, rédigez une lettre de motivation, demandez un entretien pour en discuter verbalement… Tout cela fera la différence et montrera votre sérieux et votre détermination.

Mettez également en surbrillance les détails du bilan que vous choisissez. Cela vous évitera d’être redirigé vers un rapport réalisé dans Pôle Emploi qui pourrait être très différent de vos attentes.

Si vous n’avez pas encore trouvé la solution adaptée à votre situation pour financer une évaluation des compétences, ne désespérez pas, je n’ai pas encore publié toutes mes cartes.

Passons maintenant au cas spécifique des indépendants.

Financement de l’évaluation des compétences par la FAF

Si vous êtes indépendant, vous êtes inscrit auprès de l’URSS et j’entends encore la réponse de mes interlocuteurs lorsque je les ai aidés à trouver du financement : « Oh, non ? Non, non, si je n’ai pas d’employé, je ne suis pas inscrit… » Oui, oui, je vous assure ! Vous êtes inscrit, vous venez d’oublier ou il y a un problème, allez-y et inscrivez-vous MAINTENANT.

Parmi les contributions que vous payez ou allez payer, il y a la Contribution à la formation professionnelle (PIC, à ne pas confondre avec CPF hehe). Cette contribution est versée à un fonds d’assurance formation (FAF) qui ouvre un budget annuel réservé à la formation.

Vous êtes membre de la FAF qui correspond à votre secteur d’activité.

Les principaux sont les suivants :

  • La FIFPL pour les professions libérales . Le processus est fait dans votre espace en ligne créé en 5 minutes chronos.
  • L’AGEFICE pour les activités commerciales, industrielles ou la fourniture de services.
  • La FAFCEA pour les artisans . Il s’agit d’un cas particulier, la FAFCEA finance uniquement des formations techniques et vous orientera généralement vers la chambre des métiers pour financer votre évaluation des compétences.

La FAF dispose souvent d’un budget spécifique pour financer les évaluations des compétences. Par exemple, la FIFPL réserve 1 500 euros tous les 3 ans à cet effet, en plus du budget annuel de formation.

IV/ Financement de votre employeur

Voici deux scénarios.

Dans certains cas, c’est l’entreprise qui est responsable de l’évaluation des compétences, dans le cadre du plan de formation. C’est donc à elle de prendre en charge son coût et même de choisir l’organisation, bien que rien ne puisse être fait sans l’accord de l’employé.

Je pense juste que vous ne liriez pas cet article si vous vous retrouvez dans cette situation.

Passons à la deuxième étape.

Parmi les frais que vous payez, votre employeur verse une contribution obligatoire à un OPCO, un opérateur de compétences. Dans ce cas également, il y en a plusieurs, la société est liée à l’OPCO, ce qui correspond à son domaine d’activité.

Jusqu’à la nouvelle version de la plateforme CPF en 2019, c’était par l’intermédiaire de l’OPCO qu’il pouvait mobiliser son CPF et c’était très ennuyeux pour deux raisons.

D’une part, c’était un casse-tête, il n’était pas possible de faire la demande sur papier dans le bon sens avec les bonnes pièces… Rien n’était clair ou ne fonctionnait de la même manière d’un OPCO (OPCA à l’époque) à l’autre.

En revanche, alors qu’ils étaient probablement les plus durement touchés, les pigistes n’avaient pas accès à leur CPF s’ils n’étaient pas employés ou demandeurs d’emploi en même temps.

Bref, tout Fini !

Aujourd’hui, les OPCO se concentrent sur leur deuxième fonction : ils distribuent à chaque entreprise un budget annuel réservé à la formation .

Si votre employeur est prêt, vous pouvez demander à OPCO de financer votre évaluation des compétences sans coûter un centime à l’entreprise. Encore une fois, c’est à vous de le convaincre de la valeur de votre approche pour exploiter votre potentiel.

Financement par Transition-Pro (ex Fungecif)

L’ancien Fongécif s’appelait récemment Transition-Pro et soutient les employés dans leurs processus de recyclage par le biais du Career Transition Project ou PTP.

Tout d’abord, sachez qu’il vous reste au moins quelques euros dans votre CPF pour faire votre demande PTP . Il sera d’abord mobilisé et Transition-Pro couvrira tout ou partie des coûts restants.

Le PPT est accessible aux employés :

  • Dans contrat à durée indéterminée d’au moins 24 mois continus ou non compris au moins 12 mois consécutifs dans la même entreprise.
  • Sur les contrats à durée déterminée d’au moins 24 mois au cours des 5 dernières années, dont 4 au cours de la dernière année et actuellement en fonction.

Le financement de l’évaluation des compétences en ligne avec Transition Pro peut prendre quelques mois. Il est préférable de le faire à l’avance et de respecter les délais, au moins 3 mois avant le début si vous avez un contrat à durée déterminée, 2 mois si vous avez un contrat à durée déterminée.

Pour les contrats à durée déterminée, vous devez également être en position au moment où vous postulez et commencer l’évaluation moins de 6 mois avant la fin de votre contrat.

J’espère que vous avez trouvé la solution adaptée à votre situation, dans tous les cas, et même si les procédures sont de plus en plus simplifiées, soyez patient dans votre demande de financement, vous ne le regretterez pas.