Quelle langue parlent les Camerounais ?

Le Cameroun est un pays de l’Afrique de l’Ouest qui regroupe de nombreux peuples unis par l’identité nationale. Ce regroupement est à l’origine d’une stupéfiante diversité culturelle ainsi que de la pluralité de langues. En effet, plus de 200 langues cohabitent sur le territoire camerounais bien avant son indépendance. Découvrez dans cet article les langues parlées par le peuple camerounais.

Les langues officielles au Cameroun

Les langues utilisées par l’Etat et au niveau des administrations, de l’éducation et autres sont qualifiées de langues officielles. Le Cameroun a adopté deux langues officielles après son indépendance notamment le Français et l’Anglais. Ce choix est la conséquence visible des années passées en tant que colonie de la France et du Royaume-Uni.

A découvrir également : Quelle destination pour un EVG réussi ?

État membre de la Francophonie et du Commonwealth des Nations unies, le Cameroun dispose de nombreuses écoles bilingues permettant l’apprentissage des langues. Cependant, force est de constater que peu de camerounais s’expriment couramment dans les deux langues. En plus, le pourcentage de la population qui parle l’anglais dans le pays diminue progressivement.

Les langues maternelles ou dialectes ethniques

C’est au niveau des langues maternelles que se dévoile toute la diversité linguistique du Cameroun. Plus de 200 langues sont actuellement répertoriées et chacune d’elles appartient à une tribu ou une ethnie précise. Ces langues sont pour la plupart apprises en famille et constituent un vecteur de la tradition dans certaines zones.

A voir aussi : Quel est l’intérêt de prendre des compléments alimentaires CrazyBulk ?

Ces langues sont le plus souvent parlées dans des régions données. Par exemple, l’éwondo est plus employée dans la capitale administrative du Cameroun, Yaoundé. Le douala dans la capitale économique Douala, le bakweri à Buéa, et les langues Bamiléké utilisées dans l’ouest du pays. Le Peul et sa variante le fulfulde sont parlés dans le nord ainsi que le mboum, le baka et le gbaya.

Ces langues sont nombreuses et ne jouissent pas toutes d’une reconnaissance officielle de l’État. La plupart de ces langues ont des alphabets et des systèmes d’écriture qui sont méconnus du peuple camerounais. Toutefois, ces langues jouent un rôle important dans les communications locales et sont utilisées dans le commerce et les transports.

Les langues composites ou modifiées

Au fil des ans, les camerounais se sont arrogé certaines langues en les modifiant à leurs manières. Ce processus vient du besoin de maîtriser les langues officielles n’ayant pas accès à l’éducation adéquate pour les apprendre. Ainsi, les langues modifiées comme le pidgin english, le camfranglais et le franfulfulde ont vu le jour.

A close-up/macro photograph of Cameroon from a desktop globe. Adobe RGB color profile.

Le pidgin english

Le pidgin english est une sorte de créole parlé au Cameroun qui a pour base l’anglais. Encore connue sous le nom de pidgin camerounais au cameroun-talk en anglais, elle est très employée dans la zone anglophone du pays. Certaines régions francophones l’adoptent également mais elle peut différer selon les villes.

Toutefois, la compréhension de cette langue est souvent très compliquée pour la simple raison qu’il existe des différences phonétiques et lexicales. En général, il est facile de différencier le parler d’un francophone de celui émis par un anglophone. L’expansion de cette langue ne jouit cependant pas de l’approbation des établissements supérieurs.

Le camfranglais

Il s’agit ici d’un mélange tiré du français, de l’anglais et de langues locales camerounaises. Le camfranglais n’a cependant aucune structure précise et ses syntaxes ne sont pas régulières. Elle évolue assez vite et connaît une insertion sociale importante au Cameroun.

Elle est beaucoup plus employée par les jeunes dans un registre familier et ne garantit aucune stabilité. De ce fait, plusieurs entreprises l’utilisent pour leurs publicités afin d’atteindre plus de personnes. Pour certains chercheurs, le développement du camfranglais viendrait d’une volonté d’indépendance par rapport au français.

Le franfulfulde

Le franfulfulde est également une langue modifiée issue du mélange entre le français et le fulfulde. En effet, le fulfulde est une langue parlée par les Foulbé, un peuple migrant au nord du Cameroun. Le franfulfulde est utilisé par certains étudiants des couches sociales moins scolarisées du pays. Une majeure partie de ceux qui parlent cette langue est musulmane.