Découvrir et apprendre l’art du massage ayurvédique : où se former ?

Lorsqu’il est question de bien-être et d’harmonie, le massage ayurvédique est généralement représenté en premier. Et pour cause, il s’agit d’une pratique millénaire qui offre une approche holistique pour équilibrer l’énergie vitale du corps. Originaire de l’Inde, cet art combine la sagesse de la médecine ayurvédique avec des techniques de massage spécifiques. Il offre ainsi des bienfaits tant physiques que spirituels. Mais où se former à cet art thérapeutique ? Si vous aspirez à offrir des expériences de massage ayurvédique enrichissantes, cet article est pour vous.

Le suivi d’une formation professionnelle

Si vous souhaitez maîtriser le massage ayurvédique, le choix d’une école réputée est crucial. Vous devrez notamment rechercher une institution proposant des formations en massage ayurvédique complètes, comme SHIZEN SCHOOL. De cette façon, vous pourrez avoir des notions sur la théorie ayurvédique, l’anatomie, la physiologie, les techniques de massage, etc. De manière générale, la formation professionnelle fournit les bases nécessaires pour comprendre les nuances du massage ayurvédique, mais aussi pour les maîtriser.

A voir aussi : Quelle mutuelle choisir pour les indépendants ?

Le choix du type de massage ayurvédique

En général, il existe plusieurs types de massages ayurvédiques qui visent à rééquilibrer les énergies vitales du corps, appelées doshas. Chaque méthode est conçue pour répondre à des besoins spécifiques en fonction de la constitution individuelle (prakriti) et des déséquilibres éventuels (vikriti).

A lire aussi : Pourquoi les cigarettes light sont toutes aussi dangereuses que les autres ?

Abhyanga : le corps

L’Abhyanga s’avère un pilier du massage ayurvédique. Il s’agit d’une pratique holistique qui favorise la santé physique et mentale. La procédure commence par l’application généreuse d’huile tiède sur tout le corps, suivie de mouvements circulaires rythmés. Ce massage vise à équilibrer les doshas, à réguler la circulation sanguine et à favoriser la détente musculaire. L’huile utilisée est souvent mélangée à des herbes spécifiques pour des bienfaits supplémentaires. En plus de nourrir la peau, l’Abhyanga élimine les toxines, améliore le sommeil et contribue à l’équilibre énergétique du corps.

Sirodhara : la tête

Shirodhara se concentre sur le centre spirituel du corps en utilisant de l’huile tiède sur le front. Ce procédé réduit le stress, calme et améliore la clarté mentale. L’huile utilisée peut également contenir des herbes médicinales, renforçant ainsi ses bienfaits curatifs. D’ailleurs, Shirodhara est souvent recommandé pour les troubles du sommeil, l’anxiété et les déséquilibres mentaux.

Shirotchampi : le cuir chevelu

Aussi appelé « champi », le Shirotchampi est un massage ayurvédique qui se concentre spécifiquement sur le cuir chevelu et le cou. Il implique l’application d’huile tiède sur le cuir chevelu, suivi de mouvements de massage qui visent à détendre les muscles du cou. Ce massage est particulièrement bénéfique pour soulager le stress, les maux de tête, la fatigue mentale et les tensions accumulées dans la région de la tête et du cou.

Bols Kansu : les pieds

Aussi connue sous le nom de massage aux bols Kansu, cette technique de massage ayurvédique utilise des bols appelés bols Kansu. Le praticien frotte le bol sur la plante des pieds, où se trouvent de nombreux points réflexes. Cette technique vise à favoriser la détente, à éliminer l’excès de chaleur dans le corps et à améliorer la qualité du sommeil.