Pourquoi les cigarettes light sont toutes aussi dangereuses que les autres ?

Pourquoi les cigarettes light sont toutes aussi dangereuses que les autres ?

Les cigarettes lights sont apparues comme une véritable bénédiction pour les fumeurs qui voulaient réduire leur dose de consommation du tabac. Pendant plusieurs années, beaucoup de fumeurs ont pensé que le fait d’utiliser des cigarettes lights pouvait leur permettre d’éviter certaines maladies liées à la consommation du tabac. Cependant, de récentes études ont prouvé que les cigarettes light ont contribué au développement d’une forme de cancer.

Cigarettes light : pour leurrer les fumeurs

Les filtres ventilés et percés par de petits trous ont été commercialisés à partir des années 60. Ce sont des dispositifs qui ont été conçus pour leurrer les fumeurs de même que les responsables de la santé publique. Une étude réalisée aux États-Unis dans l’Université de l’Ohio démontre que la présence de ces filtres est responsable de certaines formes de cancer du poumon au cours des 20 dernières années. L’étude a aussi tiré la sonnette d’alarme sur le fait que ce filtre se trouve dans la plupart des cigarettes vendues dans le monde. Les résultats de l’étude démontrent surtout un mensonge largement diffusé par les producteurs de cigarettes : les cigarettes light seraient moins nocives.

Une très forte inhalation de fumée

Le souci avec les filtres, c’est que la plupart des scientifiques estiment qu’ils font inhaler beaucoup trop de fumée. Ce qui favorise le développement de certaines formes de cancers, car avec des taux élevés de substances nocives.

De plus, ces filtres ont tendance à modifier la combustion du tabac et le produit en question devient beaucoup plus cancérigène, sous forme de particules fines, celles-ci pouvant atteindre les parties les plus profondes au niveau des poumons.

Aujourd’hui, la réglementation en vigueur interdit aux industriels le fait d’indiquer la mention « light » sur leurs paquets de cigarettes en cas de réparation trou cigarette. D’ailleurs, de nombreux scientifiques travaillent sur la possibilité d’inciter les pouvoirs publics à interdire totalement la présence de filtre au niveau des cigarettes. Ils se sont aussi penchés sur la question de l’élimination des trous au niveau des filtres. Le principal souci, c’est qu’ils estiment que cela pourrait entraîner une certaine accoutumance à la nicotine.

De nos jours, plus de 36 millions d’Américains fument au quotidien et le tabac est responsable d’environ 40% des cancers diagnostiqués dans le pays. Pour la France, on compte pas moins de 16 millions de fumeurs et plus de 30% des cancers dépendent directement du tabac.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!