Comment bien faire sa reprise auto ?

La reprise d’une voiture ne vous permettra pas d’avoir le meilleur prix, mais vous fera gagner du temps et vous évitera des procédures administratives. De plus, si vous faites bien vos recherches et vous effectuez bien vos négociations, vous pouvez obtenir un prix équitable pour votre voiture. Cela signifie que votre vieille voiture peut encore avoir une valeur appréciable. Découvrez ici comment bien faire sa reprise auto.

Trouvez le prix de reprise

La toute première étape à suivre pour réussir sa reprise auto est de trouver le prix auquel peut correspondre votre voiture. Certains sites d’estimation de reprise voiture vous aideront à évaluer la fourchette de prix à laquelle vous pourrez vendre votre reprise à un concessionnaire.

A voir aussi : En cas de déménagement, comment faire sa carte grise ?

Retenez que peu importe le prix que le concessionnaire vous proposera pour votre reprise, une fois qu’il l’aura acquise, il le revendra avec une plus grande marge. L’estimation en ligne vous permettra de disposer d’une excellente arme pour négocier un prix équitable.

Donnez de l’attrait à votre voiture

Lavez votre voiture ou au moins nettoyez-la et passez l’aspirateur avant de demander des devis de reprise. Aussi, les éraflures et autres défauts mineurs doivent être réparés. En ce qui concerne les petites bosses, vous pouvez les réduire grâce à un débosseleur mobile sans peinture. Aussi, n’oubliez pas de retirer tous vos objets personnels de l’intérieur et du coffre. Faites en sorte que le concessionnaire soit attiré par votre reprise dès le premier coup d’œil.

A lire également : Reprise de véhicule : comment ça marche

Faites acheter votre reprise

Une fois que votre véhicule est dans son meilleur état, amenez-le chez au moins trois concessionnaires pour obtenir de différents devis écrits. En procédant ainsi, vous disposerez d’un avantage de taille lorsque viendra le moment de négocier.

Une fois le concessionnaire idéal identifié, vous utiliserez le montant le plus élevé comme base de négociation. Pour renforcer encore plus votre position dans la négociation, vous pouvez présenter les dossiers d’entretien et le rapport historique du véhicule.

Négociez le prix de reprise séparément

Après avoir fait leur reprise auto, de nombreux particuliers utilisent cet argent pour acheter une nouvelle voiture. Pour cela, les concessionnaires utilisent ce qu’on appelle une feuille quadrillée pour jongler avec les prix de la reprise et de la nouvelle voiture ainsi qu’avec l’acompte et les conditions de financement. Cela leur permet de réduire le prix de la reprise et d’augmenter le coût de la nouvelle voiture. Ce qui n’est pas forcément avantageux pour vous.

Afin d’éviter cette situation, séparez les négociations de reprise et d’achat et vérifiez chaque prix par rapport aux guides en ligne et aux offres en espèces que vous avez reçues. De plus, une fois le prix de reprise arrêté, demandez au concessionnaire de le mettre par écrit. Par ailleurs, vous pouvez également lui demander s’il honorera son offre même si vous décidiez d’acheter votre nouvelle voiture chez un autre concessionnaire. En lui posant cette question, il se sentira obligé de respecter son engagement avec vous.

Vérifiez le prix de reprise dans le contrat

Une fois le prix de votre reprise avec le concessionnaire déterminé, le contrat vous sera remis pour signature. Prenez le temps de l’examiner minutieusement avant d’apposer votre signature. Vérifiez par exemple si le prix de la reprise mentionné est bien celui qui a été convenu après les négociations.

En somme, pour obtenir le meilleur prix pour votre reprise, vous devez améliorer l’attrait de votre voiture. Pensez également à bien négocier le prix de votre reprise avec votre concessionnaire. Mais avant tout, parcourez les sites d’estimations en ligne pour connaitre le meilleur prix pour votre véhicule.

Show Buttons
Hide Buttons