Le CBD, allié du fumeur dans son parcours de sevrage tabagique

S’il existe de nombreuses solutions pour arrêter de fumer, elles ne sont pas toutes efficaces. La plupart du temps, certains fumeurs retournent vers la nicotine et deviennent dépendants. Cependant, il existe une solution qui a fait ses preuves ces dernières années et qui est le CBD. Huile qui peut être vapotée, le CBD permet de réussir le sevrage à la nicotine et de résister aux effets secondaires.

Réduction du stress grâce au CBD

Lorsqu’un fumeur se lance dans le sevrage à la nicotine, il existe des réactions négatives auxquelles il fait face telles que le stress, la nervosité, la colère, etc. Les effets bénéfiques du CBD à l’inverse des effets nuisibles de la nicotine permettent donc à l’ex-fumeur de résister à la dépendance de la nicotine. En réalité, le CBD agit sur le système endocannabinoïde et permet de réduire l’envie de fumer. Des recherches ont prouvé que plus de 40% des anciens fumeurs qui font usage du CBD arrivent à se débarrasser du stress post sevrage. Parce que le CBD peut être utilisé comme un e-liquide, il permet à l’ancien fumeur d’arrêter graduellement avec la nicotine.

A voir aussi : Quelle mutuelle choisir pour les indépendants ?

Régulation des troubles du sommeil

L’arrêt de la nicotine crée des troubles de sommeil sérieux. Quelques fois, des ex-fumeurs font face à des nuits blanches, à des troubles de sommeil et de réveil, des maux de tête dans la nuit, etc. Il est aussi possible d’avoir comme symptômes de sevrage, les rêves troublants, les cauchemars et autres. L’une des causes de ces troubles de sommeil est la nervosité, la colère et les émotions liées à l’arrêt de l’apport en nicotine pour l’organisme. L’utilisation du CBD permet à tout ex-fumeur de mieux dormir tout en baissant le taux de colère. La qualité du sommeil est ainsi améliorée et l’individu se porte à merveille. Le CBD permet d’avoir un sommeil réparateur. Avec le CBD, plus de troubles de sommeil suite à un sevrage de nicotine. Les nuits deviendront plus douces et plus appréciées.

Élimination des maux de tête

Le sevrage de la nicotine ou l’arrêt du tabac est suivi par de violents maux de tête. Le plus souvent, ces douleurs sont aussi liées à la déprime passagère à laquelle est confronté l’ex-fumeur. Entre les étourdissements et l’élimination du CO2 dans le sang de l’ancien fumeur, l’organisme réagit. L’utilisation du CBD est considérée comme une bénédiction dans ce cas. Il permet de réduire les maux de tête et stimule la production de la sérotonine et du glutamate dans l’organisme. Les propriétés anti-inflammatoires et antidouleurs du CBD permettent donc de réduire les maux de tête et toutes sortes de douleurs liées à l’arrêt de la prise de nicotine.

A voir aussi : La cigarette électronique : comment ça fonctionne ?

Régulation de l’appétit

En général, lorsque vous voyez une personne qui fume, elle manque d’appétit et n’arrive pas à bien manger. Cela est dû au fait que la nicotine contenue dans le tabac réduit l’appétit et accélère les dépenses énergétiques de l’organisme. Après le sevrage, cette diminution de l’appétit n’est plus là et c’est ainsi que l’ex-fumeur regagne l’envie de manger. Cela engendre ensuite le gain de poids qui est une chose que les anciens fumeurs craignent beaucoup. Le CBD agit comme un régulateur d’appétit contrairement au THC contenu dans la nicotine qui agit comme un coupe-faim. Ainsi, une fois que l’ancien fumeur commence par prendre le CBD, ses envies de manger sont régulées. S’il commence par prendre du poids, il perdra quelques kilos avec la prise du CBD. Pour utiliser cette huile et obtenir de meilleurs résultats, il est préférable d’obtenir plus d’information sur les mécanismes du CBD auprès d’un professionnel de la santé.