Qu’est-ce qu’un rapport d’activité professionnelle ?

La section des intérêts du CV est souvent difficile à remplir. Après avoir rappelé la définition d’un domaine d’intérêt, nous expliquerons pourquoi elle n’est pas facultative pour les étudiants et les jeunes ingénieurs.

Définition du centre d’intérêt

Qu’est-ce qu’un intérêt ? On peut dire que c’est une activité ou quelque chose qui intéresse particulièrement, voire passionne. Un exemple de centre d’intérêt peut être mentionné un sport, une activité manuelle telle que le bricolage, la pratique d’un instrument de musique, etc.

A lire en complément : Pourquoi miser sur les incroyables atouts d’une application de rencontre gay ?

Cette activité prend pendant votre temps libre ou non et vous y consacrez un certain temps. Cela signifie que si vous pratiquez l’accordéon tous les trois mois, vous n’avez pas besoin de l’inclure dans cette section.

Il est préférable d’être franc sur votre CV. Si le recruteur est interrogé sur vos intérêts et que vous répondez à côté de lui (par exemple, vous êtes ceinture noire de judo, mais évidemment vous ne savez pas ce qu’est un yuko), cela peut sérieusement vous discréditer.

A lire aussi : Comment le star de « Burn Notice » Jeffrey Donovan a-t-elle rencontré sa femme Michelle Woods ?

Intérêt ou passe-temps ?

Au lieu de « centres d’intérêt », dans le passé, le terme passe-temps (ou passe-temps) était parfois trouvé dans les CV. C’était ce que l’on pourrait appeler la mode, donc il vaut mieux utiliser le terme français, ou un synonyme comme « loisirs » ou « activités extra-professionnelles », « parascolaires ».

Les centres d’intérêt

Pourquoi les indiquer ?

Intérêts, est la section du CV qui donnera au recruteur l’occasion d’engager une conversation informelle avec le candidat. Idéalement, cela vous donnera un aperçu de votre vie hors professionnelle, ainsi que des informations sur votre personnalité.

Le recruteur déduira certaines qualités de ses intérêts, d’autant plus que le rôle joué par les compétences non techniques (compétences personnelles, capacités humaines) dans les processus de recrutement continue de croître.

Par exemple, si vous pratiquez un sport d’équipe, le recruteur aura tendance à penser que vous avez des notions de travail en groupe, que vous savez ce que signifie aller de l’avant ensemble. À cet égard, il faut prendre soin de bien rédiger cette section du CV.

De plus, c’est la dernière chose que le recruteur examine, et cette section permet de mettre en évidence un autre aspect de votre candidature. Il permet de promouvoir implicitement certaines qualités et peut être utilisé pour briser la glace lors de l’entretien ; utilisez-les !

CV des étudiants d’intérêt

Tout d’abord, il faut se rappeler que cette section CV n’est pas obligatoire. Mais pour un étudiant ou jeune ingénieur, il est conseillé de préciser vos intérêts, car cela peut faire la différence par rapport aux autres applications. De cette façon, nous découvrirons ce qui fait avancer la personne dans la vie, ce qui la motive. Les responsabilités au sein d’associations (par exemple : président d’une association de robotique), techniques ou non, sont également intéressantes, donnent un avantage au CV d’un récent diplômé. Si cette section n’est pas complétée, on peut déduire un manque de curiosité, d’investissement ou même d’initiative de la part du candidat.

Cependant, si vous n’avez vraiment aucun intérêt, si vous ne pratiquez aucune activité extra-professionnelle, il est donc préférable de ne pas remplir cette section au risque de fabuler.

Qu’en est-il des professionnels expérimentés ?

Pour les professionnels expérimentés, il n’est généralement pas nécessaire de remplir cette section, sauf si les éléments qui y sont contenus peuvent renforcer le CV.

Exemple de centres d’intérêt pour CV

En général, la section relative à vos centres d’intérêt se trouve à la fin de votre CV. De plus, il est préférable d’éviter les choses trop générales comme « lire », « regarder des films » ou « voyager ». Si vous pratiquez un sport, n’hésitez pas à préciser le nombre d’années d’entraînement et si vous êtes en compétition. La participation à la vie associative peut également être incluse dans cette section.

Votre CV doit vraiment vous caractériser, vous devez mettre en évidence ce qui vous distingue des autres. C’est pourquoi il n’est pas conseillé de divulguer des activités trop triviales comme celles mentionnées ci-dessus.

Si la lecture est vraiment l’un de vos centres d’intérêt, soyez précis. Le simple fait de signaler « lu » (ou « pratique de la voile », « football »,…) ne suffit pas et ne fournit pas d’informations concrètes au recruteur. Précisez quel genre vous préférez, si vous faites partie d’un club de lecture, si vous rédigez des critiques littéraires, si vous participez à foires du livre,…

Tout en restant sincère, vous devez faire tout votre possible pour vous démarquer. Pensez également aux qualités recherchées pour le poste que vous ciblez et essayez de compléter la section des intérêts en conséquence. Il est souvent préférable d’indiquer les activités non professionnelles liées à votre domaine d’activité et le poste auquel vous postulez.

Liste des centres d’intérêt pour les CV

Voici une liste des centres d’intérêt pour le CV en fonction du poste pour lequel vous postulez et des informations que vous devez remplir :

  • Si vous postulez pour un stage en tant que Business Managers, vous pouvez souligner vos engagements envers la Junior Company, le Student Office, pour un club ou une autre association de votre école en spécifiant votre poste là-bas. Ces activités constituent un réel atout pour leur mise en œuvre car elles nécessitent du dynamisme, de l’autonomie et des moyens de communication.
  • Si vous souhaitez effectuer un stage dans le domaine des cartes vous pouvez mettre en avant votre participation à la Coupe de France de Robotique et, pourquoi pas, indiquer vos réalisations.
  • Si vous pratiquez un sport, indiquez le nombre d’années d’entraînement et votre niveau. Si vous courez, précisez si vous avez mené des courses organisées telles que 5 km, 10 km, semi-marathon, marathon,…
  • Attention, payer une contribution à une organisation humanitaire ne fait pas de vous un bénévole ou un membre ! Pour éclairer ce type d’engagement, il doit avoir pris des mesures concrètes. Si vous êtes membre d’une association, n’oubliez pas de compléter la date d’inscription et votre rôle.
  • Si vous gérez un blog, n’hésitez pas à le mentionner en indiquant son URL. En général, tout passe-temps créatif peut être un atout pour son application (instrument de musique, théâtre,…).
  • De même, si vous aimez cuisiner, précisez si vous prenez des cours, si vous avez organisé des soirées à thème liées à la cuisine, n’hésitez pas à insérer un lien vers un blog de cuisine si vous en avez dirigé un,…

Vous devez avoir compris, vous devez être précis dans la formulation de vos loisirs ! Mais est-ce que tous les intérêts en valent la peine ? Y en a-t-il qui ne devraient pas figurer sur votre CV ?

Des centres d’intérêt qui ne devraient pas figurer sur votre CV

Tout d’ abord, supprimez des intérêts de votre CV toute référence à une appartenance religieuse ou politique, car cela peut vous être préjudiciable en France. Il est également préférable d’éviter de mentionner le gibier, la chasse ou vos goûts musicaux. De même, certains domaines d’intérêt sont mal vus pour certaines positions. Faire savoir que vous êtes un fan de jeux vidéo peut ne pas être un problème pour un poste lié à la programmation et à la conception, mais cela peut être moins populaire pour d’autres types de postes. Sachez comment vous adapter à ce que vous recherchez !

Dans tous les cas, soyez précis, ne mentionnez pas seulement « jeux vidéo » mais indiquez également quel type de jeux vous préférez (action, aventure, stratégie, réflexion,…). Je préfère la vulgarisation à l’argot ; tout le monde ne sait pas ce que signifie WoW (World of Warcraft). Et cela s’applique à toutes les activités extra-professionnelles !

De plus, il est inutile de surcharger cette section, il vaut mieux miser sur la qualité que sur la quantité. Vous pouvez simplement indiquer entre 2 et 4 centres d’intérêt pertinents.

Présentation du programme d’intérêt

Voici un exemple de conception de la section des centres d’intérêt. N’hésitez pas à découvrir notre article pour donner de l’originalité à vos CV.

Mes centres d’intérêt

Comment parlez-vous de vos centres d’intérêt une fois lors d’un entretien ?

Avant d’écrire le sujet sur vos centres d’intérêt, réfléchissez à la manière dont ils peuvent être un avantage pour le poste que vous ciblez. Vous saurez donc comment développer ce qui vous passionne lors des entretiens d’embauche. Vous devez montrer en même temps que vous êtes capable d’être enthousiasmé par des sujets spécifiques et que vous pouvez donner un pas en arrière dans ce qui le motive.

N’oubliez pas que si le recruteur vous interroge sur vos passions lors de l’entretien, c’est une opportunité à ne pas manquer ! Vous devez développer vos arguments et profiter de l’occasion pour entamer une discussion informelle sur le sujet. Si vos intérêts nécessitent un investissement important en termes de temps, soyez prêt à expliquer comment vous les combinez avec votre vie professionnelle et scolaire, comment vous organisez votre emploi du temps.

Par exemple :

« L’ARES Robotics Club est une association de l’ENSEA, l’École nationale d’électronique et de ses applications, qui réunit des passionnés de robots. Chaque année, deux équipes participent à la Coupe de France de robotique : une équipe de première année et une équipe de deuxième année. Le premier à apprendre les bases de la robotique, tandis que la deuxième année a un intérêt plus sérieux : gagner. L’année dernière, Ilya, moi et deux autres amis avons participé à la Coupe et c’était pendant lorsque nous savions que nous voulions reprendre l’association. Le travail est important, car nous ne sommes que quatre, mais nous sommes passionnés et ne comptons pas du tout les heures passées sur nos robots. Et puis, comme le dit très bien le proverbe : « quand on aime, on ne compte pas ». Dès la fin des cours, nous nous réunissons pour travailler sur nos robots, nous adorons ce que nous faisons. »

Laissez donc briller les qualités et les valeurs, telles que l’importance du partage, la soif de connaissances et la passion pour le domaine de la robotique. Cela augmente vos chances d’attirer l’attention du recruteur !

Le recruteur peut également vous poser des questions sur des activités qui ne figurent pas dans la section CV qui vous intéresse.

Par exemple, il peut s’agir de :

    • « Qu’est-ce que tu lis en ce moment ? ou « Quel est ton livre préféré ? »
    • » « Quel est le dernier film que tu as vu ?
    • » « Est-ce que tu fais du sport ?»

Ne paniquez pas ! Ces questions ne visent pas à juger votre culture générale, mais plutôt à évaluer votre capacité à défendre une position et à développer des arguments sur un enjeu. Alors, quel que soit le sujet, montrez que vous êtes quelqu’un qui sait comment s’exciter !