Est-ce que la bière donne la diarrhée ?

Vous est-il déjà arrivé de faire des allers-retours incessants entre votre chambre et les toilettes ? Si cette situation vous arrive après la consommation d’une quantité considérable de bière, il est normal de vous interroger sur les effets de cette boisson. Ne causerait-elle pas la diarrhée ? Pour répondre à cette question, il est important de rappeler les ingrédients de fabrication de ce breuvage.

Quelles sont les composantes de la bière ?

La bière est à la base faite de l’eau. Cette substance constitue plus de 90 % de la boisson. Les céréales sont également utilisées lors de la fabrication de la bière. Elles sont ingénieusement travaillées de sorte à obtenir des grains torréfiés. Ces derniers sont ce qui donne le malt qui est une composante principale du breuvage. En outre, les fleurs de houblons interviennent également dans le processus de fabrication. Elles sont responsables de la saveur parfumée qui s’offre à vous chaque fois que vous sirotez votre verre de bière.

A lire en complément : Nathalie Kelley : biographie de l’actrice australienne

Par ailleurs, pour obtenir la réaction de fermentation, les brasseurs utilisent les levures. Ces ingrédients participent de la production de l’alcool et du CO2 dans le processus.

La bière contient une quantité considérable d’alcool

La quantité de l’alcool contenu dans la bière est non négligeable. Même si elle peut varier en fonction du type de bière et des ingrédients utilisés, elle n’est pas à prendre à la légère. Par exemple, un verre de bière a pratiquement la même teneur en alcool qu’un verre de vin. Pour une quantité de 350 ml sur 12 oz de bière, le taux d’alcool est de 5% en moyenne. L’essentiel à retenir ici est que cette composition n’est pas sans lien avec les troubles digestifs.

A voir aussi : Comment choisir sa plateforme de Trading en 2021 ?

L’alcool et la diarrhée

Lorsque vous ingurgitez de l’alcool à jeun, il suit le processus du transit digestif normal, mais avec un rythme plus accéléré. Cependant, lorsque vous consommez des aliments avant, pendant ou après l’ingurgitation de cette substance, elle est absorbée à travers les cellules au niveau de l’estomac. De cette manière, la digestion de l’alcool est considérablement ralentie. Cependant, il n’y a qu’une partie de l’alcool qui subit cette absorption. Le reste est évacué de l’organisme sous forme d’urine ou de selles, ce qui explique l’aspect fluide de ces dernières.

Une étude a montré que même la consommation de petite quantité d’alcool peut causer une digestion accélérée et ainsi provoquer la diarrhée.  Elle peut également endommager le tube digestif ou éliminer certaines batteries importantes au niveau des intestins.

Par ailleurs, un excès d’alcoolémie peut curieusement provoquer un ralentissement du transit digestif causant ainsi une constipation. Tout compte fait, il faut noter que lorsque l’alcoolémie diminue, les batteries se renouvellent et la digestion reprend son cours normal. Les troubles digestifs sont ainsi écartés. Du moins ceux qui sont liés à la consommation de l’alcool.

De tout ce qui précède, il convient de retenir qu’au nombre des composantes de la bière, figurent les levures. Celles-ci sont principalement responsables de l’alcool dans cette boisson. Ce dernier peut causer certains troubles digestifs chez le consommateur comme la diarrhée.